Le "Main-lining" est une technique destinée à obtenir un meilleur rendement dans la culture de vos plantes de cannabis. Le "Main-lining" est une technique avancée qui combine plusieurs techniques de taille afin d'obtenir une meilleure répartition de l'énergie pour vos plantes et donc par déduction une plus grosse production. Dans cet article nous détaillerons la façon d'appliquer la technique du "Main-Lining" sur vos plantes de cannabis en intérieur comme en extérieur. En suivant ces conseils vous obtiendrez des plantes ayant une meilleure structure pouvant accueillir de plus grosses fleurs.


Contents

Que signifie "Main-Lining"?

"Main-Lining" est une expression anglaise qui veut dire Ligne Principale. La technique du "Main-Lining" tire son nom de cette expression car la plante forme une branche principale en forme de ligne sur laquelle toutes les pousses portant les têtes prennent naissance. Le "Main-Lining" avec sa branche principale en forme de ligne distribue l'énergie fournie par les racines équitablement à chaque tête. Pour appliquer cette technique (popularisée par un cultivateur connu sous le nom de "NugBuckets"), il faudra réaliser une taille apicale (coupe du sommet principal également connue comme "Topping" en anglais) en même temps que vous nettoierez les branches inférieures pour finir par appliquer la technique du "L.S.T." Low Stress Training.

Avantages du "Main-Lining" dans la culture du cannabis:

Utiliser la technique du "Main-Lining" sur vos plantes de cannabis a plusieurs avantages parmi lesquels on peu citer :

• Contrôle de la taille de vos plantes

• Distribution homogène de l'énergie disponible

• Minimiser la perte de gramme et d'énergie gaspillée dans les petites têtes du bas

• Taille des têtes homogène au niveau de la canopée

• Contrôle du stretching (étirement de la plante au passage en floraison)

• Meilleure adaptation à l'espace de culture
• Têtes plus grosses et plus dense

• Une fois la technique appliquée en croissance seul un entretien sans effort majeur est a réaliser

La technique du "Main-Lining", pas-à-pas, depuis la germination de la graine:

Étape 1: Attendre que votre jeune plante de cannabis ait 5 ou 6 nœuds:

Selon "NugBuckets", le meilleur moment pour réaliser l'étape 1 est quand la plante à développée ses premiers 5 ou 6 nœuds. On peut réaliser l'étape 1 plus tard, mais ce ne sera que du temps perdu car la plante aura gaspillé de l'énergie à faire grandir quelque chose que vous couperez. 
Il est important de préciser que cette technique s'applique toujours sur une plante en croissance, jamais sur des plantes en floraison.

Étape 2: Réaliser une taille apicale de la plante jusqu'au troisième nœud (couper le tronc au dessus de sa troisième paire de feuilles )

La technique du "Topping" est une taille apicale, ou taille du sommet.

Pourquoi réaliser un "Topping" et non pas une taille "F.I.M."?

Si vous taillez le sommet et ses ramifications vous pourrez en profiter pour récupérer des boutures et ainsi obtenir une copie exacte de la plante d'origine.
 À la fin de l'étape 2, il ne devrait rester sur votre plante que 3 nœuds.

Main-Lining topping

Plantes avant la réalisation du "Main-Lining"

Étape 3: Éliminer toutes les pousses inférieures au 3ème nœud.

Enlever tout ce qui s'est développé sous le 3ème nœud, feuilles, pousses et cotylédon compris.
 Le 3ème nœud sera le nouveau centre de distribution de l'énergie de la plante, le résultat de cette taille sera l'obligation pour la plante d'envoyer toute son énergie et ses forces pour développer ce nouveau nœud.
En conclusion, le but de l'étape 3 est de seulement laisser les deux pousses qui partent du 3ème nœud de manière à ce que les racines ne puissent envoyer leur énergie qu'à cet endroit. Cela permettra au nœud restant de se fortifier rapidement afin de pouvoir produire de nouvelles pousses.

 Garder les feuilles

Garder les feuilles pour un développement rapide des 2 pousses

*Que se passe-t-il si vous laissez les feuilles sous le nœud principal?

Si les deux pousses du 3ème nœud sont petites, il est possible pour le cultivateur de laisser uniquement les feuilles sous le nœud principal portant les deux pousses. Laisser ces feuilles permettra de gagner du temps, elles accéléreront le développement des deux pousses du 3ème nœud.

 Comment attacher les pousses

Comment attacher les pousses

Étape 4: Placer et attacher les nouvelles pousses en angle droit à partir du sol (palisser à 90°).

Pour cette étape vous devrez attacher les deux nouvelles pousses de façon à ce quelles créent un angle à 90° (angle droit) avec le sol.
 Si vous attendez jusqu'au 5 ou 6ème nœud pour commencer à appliquer la technique du "Main-Lining" vous devrez attacher toutes les pousses. Quoi qu'il en soit, si vos deux pousses principales sont trop petites pour être attachées il vous suffira d'attendre quelque jours de plus qu'elles grandissent pour pouvoir le faire.
 Chaque variété croît différemment. Certaines variétés auront besoin de plus de temps en croissance alors que d'autres auront des pousses suffisamment grandes pour être attaché dès l'étape 3. Il y a des variétés qui répondent mieux au palissage que d'autres. Fiez vous à votre expérience.
 Si pour une raison ou une autre une pousse se casse, réparez-là avec de l'adhésif, en portant une attention particulière au fait que les parties cassées restent bien en contact, si la sève peut passer la plante se guérira toute seule.
 Connaître les plantes sur lesquelles vous travaillez aide beaucoup. Si vous pensez qu'en attachant la branche elle se cassera, pliez là petit à petit, en deux temps.
 Les mouvements lents et attentionnés vous préviendront des ruptures du tronc des pousses en même temps qu'ils vous apprendront à connaître vos plantes. 
Dans le cas ou vos plantes souffrent d'un stress causé par les températures, ou une carence quelconque, il est toujours meilleur d'attendre que vos plantes aient récupéré avant de pousser plus loin cette technique.

Pour attacher vos pousses vous pouvez utiliser n'importe quel lien tant qu'il ne peut pas abîmer la plante en la taillant ou en la rappant. Des liens de palissage vendus en jardinerie sont proposés sous plusieurs formes mais tout lien un peu costaud qui peut être enroulé vaut la peine. 
Ne jamais utilisé de fil de pêche car il peut endommager les troncs des pousses en les taillant.

Palisser les pousses principales qui partent du 3ème nœud contiendra la taille de votre plante, elle restera basse et le nœud principal prendra une forme de ligne droite, le "Main-Lined".

attacher pousses

Étape 5: Laisser vos plantes croître vigoureusement jusqu'à que vous puissiez de nouveau tailler les têtes principales de façon symétriques pour doubler le nombre de pointes principales.

Attendre que la plante ait commencé à croître rapidement et sainement. Vous saurez le moment exact ou réaliser cette étape quand vous verrez que les sommets principaux commencent à s'étirer vers le haut et que la plante est saine.
 Certains cultivateurs attendent que les pousses produisent seulement quelques nœuds alors que d'autres attendent que les pousses soient bien formées.

attacher pousses marijuana

Taille en vue de doubler le nombre des sommets

Une fois que les plantes montrent des signes de croissance il est important de choisir quelles seront les nouvelles pousses principales. Choisir correctement ses pousses principales est très important pour obtenir une structure de plante parfaite. Il faut s'assurer sur votre plante de choisir correctement les nœuds principaux et leurs correspondances côte à côte pour une symétrie parfaite.
 Une fois les nœuds choisis, il faudra de nouveau réaliser un "Topping" de la partie supérieure. Pour cette étape, il est recommandable de laisser les feuilles juste au dessous du nœud, elles stimuleront le développement rapide des pousses.

Plante marijuana taillee

Plante de cannabis taillée

Chaque fois que vous réalisez un "Topping" vous doublez le nombre de pointes principales de votre plante. Ainsi, après avoir réalisé cette étape vous obtiendrez le double de pousses principales par rapport à l'étape précédente.

Étape 6: Éliminer les restes de pousses qui grandissent sous vos nouveaux nœuds principaux.

Bien que NugBuckets réalise cette étape juste après l'antérieure, certains cultivateurs, spécialement les moins expérimentés en "Main-Lining" peuvent choisir d'attendre quelques jours pour s'assurer que la plante réponde bien au "Topping" réalisé avant de nettoyer les autres pousses sorties.
Le cultivateur peut laisser les feuilles sous les pousses restantes ou les éliminer, NugBuckets lui les enlève habituellement excepté celles qui sont directement sous les pousses qui restent.
Le plus important est d'enlever toutes les pousses sous les nouvelles principales car vous voulez que votre plante envoie toute son énergie dans la production des nouveaux sommets choisis. N'importe quelle autre pousse ne ferait que prendre de l'énergie à la structure principale que vous désirez obtenir.

Étape 7: Répéter l'étape 5 et 6 jusqu'à obtenir le nombre de sommet principaux désirés (réaliser des "Toppings" jusqu'à obtenir 8,16 ou 32 sommets prêts à recevoir de grosses têtes)

Comme nous vous avons expliqué précédemment, chaque fois que vous réalisez un "Topping" vous doublez le nombre des sommets principaux, simplement parce que nous divisons le sommet principal par deux à chaque taille. Ainsi, en taillant une fois vous obtiendrez 2 pointes, en taillant deux fois vous obtiendrez quatre pointes, trois fois pour 8 pointes etc.

Recommandations : Nombre de taille en fonction de votre type de culture.

main lining taille cannabis

"Main-lining" dans la culture intérieure:

En règle générale, dans la culture intérieure il est recommandé d'obtenir 8 pointes principales (8 sommets que nous obtiendrons en réalisant trois tailles en incluant la première).

Le "Main-Lining" en extérieur ou en serre: Tailler 3 ou 4 fois pour obtenir entre 8 et 16 sommets principaux par plantes. Ainsi, vous améliorerez l'absorption de la lumière du soleil et vous aurez en conséquence des plantes bien plus solides en forme d'arbustes.

Le "Main-Lining" dans la culture Screen of Green ou "SCROG" :

Nous vous recommandons de réaliser 5 tailles afin d'obtenir 32 pointes principales pour obtenir le meilleur de chaque plante dans leur maille de "SCROG". Pour cette technique en "SCROG" nous vous recommandons d'utiliser des variétés Sativa qui vous permettront d'avoir une meilleure ramification latérale. Il est préférable d'attendre un peu plus que la plante grandisse de façon à bien remplir la maille du "SCROG" avant de les passer en floraison.

*Important: Avoir un nombre de sommets très important n'est pas forcement bon. Dans la majorité des cas, le nombre optimal de têtes tourne aux environs de 8 à 16. Si vous ne cultivez pas en "SCROG", beaucoup de sommets n'est pas forcément égal à une meilleure récolte, de plus, les plantes prendront plus de temps à grandir en période végétative.

Étape 8: C'est prêt. Maintenant il ne vous reste plus qu'à attendre que le "Main-Lining" fasse le reste du travail pour vous.

À la différence de beaucoup d'autres techniques, le "Main-Lining" est un processus ou le travail doit être réalisé en début de culture. Une fois réalisé l'étape 7, il reste peu à faire, à part bien sûr, de maintenir la plante saine et en forme en attendant la récolte.

Main lining technique

Foto: Nugbuckets

Questions Fréquentes sur la Technique du Main-Lining

1. Qu'est-ce que la technique du Main-Lining dans la culture du cannabis et quels sont ses avantages?

La technique du Main-Lining est une méthode de culture avancée qui combine diverses techniques de taille pour obtenir une distribution plus efficace de l'énergie de la plante de cannabis, résultant dans le contrôle de la hauteur des plantes, une redistribution équitable de l'énergie, la minimisation de la perte de bourgeons inférieurs, et des bourgeons plus épais, parmi d'autres avantages.

2. Quel est le moment optimal pour commencer à appliquer la technique du Main-Lining et pourquoi?

Selon Nugbuckets, le moment optimal pour commencer avec le Main-Lining est lorsque la plante de cannabis a développé entre 5 et 6 nœuds. Ce moment est clé car il permet à la plante de rester en état végétatif et évite le gaspillage d'énergie dans les parties de la plante qui seront écartées.

3. Peut-on appliquer la technique du Main-Lining sur des plantes autofleurissantes?

Non, la technique du Main-Lining n'est pas recommandée pour les plantes autofleurissantes. Les plantes autofleurissantes ne répondent pas bien à la taille en raison de leur cycle de vie court et peuvent facilement être stressées, ce qui affecterait négativement leur développement et production.

4. Quand peut-on réaliser la taille apicale?

La taille apicale peut être réalisée lorsque la plante de cannabis a développé entre 5 et 6 nœuds, bien qu'elle puisse être faite plus tard. Cette procédure consiste à couper la tige au-dessus de la troisième paire de feuilles, cherchant à stimuler la plante à développer plus de branches latérales et à distribuer de manière équitable son énergie.

5. Quand fait-on la taille FIM?

Bien que l'article ne mentionne pas spécifiquement le moment pour réaliser la taille FIM (Fuck I Missed, une technique qui implique de couper moins de 75% de la pointe de la plante), généralement elle est réalisée dans le même intervalle que la taille apicale, entre les 5 et 6 nœuds. La principale différence entre les deux techniques est que la FIM est moins invasive que l'apicale.

6. Quel est meilleur, la taille apicale ou FIM?

Le choix entre la taille apicale ou FIM dépend des objectifs du cultivateur. La taille apicale favorise un contrôle plus grand sur la structure de la plante et génère habituellement un nombre spécifique de queues principales plus défini. D'autre part, la taille FIM est moins invasive et peut produire un plus grand nombre de pousses, bien avec moins d'uniformité. La décision doit être basée sur les préférences de gestion personnelle et les objectifs spécifiques de production.

7. Combien de fois peut-on réaliser une taille FIM?

Bien que l'article ne spécifie pas le nombre de fois que la taille FIM peut être réalisée, en général, cette technique peut être appliquée plusieurs fois pendant la phase végétative de la plante. Cependant, il est important de laisser le temps à la plante de se récupérer entre les tailles et d'éviter le stress excessif. Le nombre de fois qu'elle est réalisée dépendra de la structure souhaitée par le cultivateur et de la capacité de la plante à se récupérer et à continuer de croître vigoureusement.

 

Cet article vous a paru intéressant? Aidez-nous à continuer de vous donner toutes les clefs de la culture intérieure en nous donnant "un like" sur Facebook

Aimerez-vous peut-être les articles suivants: